Pourquoi Renault est une entreprise multinationale ?

Renault est une entreprise multinationale qui fabrique une grande variété de produits. L’histoire de Renault, une multinationale française, peut être divisée en plusieurs phases.

Au XIXe siècle, Renault était un petit fabricant d’outils agricoles. Toutefois, à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, Renault est devenu l’un des principaux producteurs mondiaux de voitures.

Avez-vous vu cela : Stratégies essentielles pour vendre votre formation en ligne

Au début des années 1900, Renault, dont le siège est en France, était le sixième plus grand constructeur automobile du monde. À la fin des années 1900 et au début des années 1900, Renault a investi massivement dans la recherche et le développement.

En parallèle : Quel est le but d’une entreprise?

Au début des années 1900, la production était concentrée dans le nord-ouest de la France. L’entreprise possédait également quelques usines en Suisse et en Belgique.

Au début des années 1900, la gamme de véhicules de Renault comprenait des petites voitures, des bateaux à moteur, des bicyclettes et des motos. La gamme de produits de Renault comprenait des motocyclettes légères, des voitures, des camions, des autobus, des fourgonnettes et des camionnettes.

Renault-Lago, une première voiture pour les Français

Le 5 juin 1904, le gouvernement français a acheté à l’industriel Auguste Renault, grand-père de Jean-Fregeau Renault, une participation de 50 % dans une société appelée Renault.

En plus de sa participation dans la société, la France a également obtenu une participation majoritaire dans la société grâce à un accord de partage des impôts avec les Pays-Bas. Cet accord avait été signé pendant la guerre civile dans ce pays.

Le gouvernement français avait l’intention d’utiliser la nouvelle société pour accroître sa capacité de production.

Renault-Lago II (1906), un magnifique roadster

En 1906, la société a produit un nouveau modèle magnifique de la « Larousse » appelé la « Larousse II ». Le « Larousse II » était un roadster à deux portes et quatre places, peint en noir et doté d’un design éprouvé avec une transmission à quatre vitesses.

La « Larousse II » a été produite en trois styles. La « Larousse » était une machine de production unique, tandis que la « Larousse IIe » était un modèle de production qui a été répété sous de nombreux aspects différents.

En plus de la « Larousse II » et de la « Larousse IIe », la société a produit un roadster « Moonlight » et « Cinderella » en 1908. Il s’agissait de roadsters deux portes, deux places, avec un toit ouvrant et un intérieur en tissu de couleur crème.

Les modèles « Larousse II » et « Larousse IIe » ont été vendus sous la marque « Renault ». Le nom « Renault » était utilisé pour les ээээ luxueuses voitures de sport эээ ээ ээ

Renault-Lago IV (1910), une voiture de luxe

En 1910, une autre nouvelle voiture de luxe est produite par l’entreprise française. La « Renault-Lagouette » était une voiture de sport de luxe à deux portes et quatre places. Elle était propulsée par un moteur à essence et possédait une suspension à quatre bras indépendants.

La « Lagouette » était équipée d’un airbag conducteur et d’un siège conducteur inclinable. La Lagouette était également équipée d’un moteur à essence et pouvait accueillir six passagers.

black mercedes benz steering wheel

Renault-Lago V (1912), une petite voiture

En 1912, les Français ont fabriqué une petite voiture de sport avec différentes configurations de moteur. La « Gros Cars » était une voiture de sport à deux portes et deux places, propulsée par un petit moteur à essence.

 

Le « Gros » était largement inspiré des modèles « Lagouette » et « Gros » de 1906.

Renault-Lago VI (1916), une voiture de sport

En 1916, l’usine française produit sa première voiture de sport. La « Gevron » était une voiture de sport à deux portes, deux places, avec une carrosserie à opposition horizontale et un essieu arrière fixe.

 

La « Gevron » était essentiellement une reproduction des modèles « Larousse » et « Larousse IIe » de 1908.

Renault-Lago VII (1919), une petite voiture de sport.

En 1919, la société française a produit une petite voiture de sport avec un essieu avant fixe et un moteur à 36 soupapes. Elle était propulsée par un moteur à essence et avait une capacité de cinq places assises.

 

La « Gevron » était essentiellement un modèle de 1907.

Conclusion

À la fin du XIXe siècle, le géant français de l’industrie manufacturière, Renault, est devenu le sixième plus grand constructeur automobile au monde. Au début des années 1900, l’entreprise française a investi massivement dans la recherche et le développement.