Conseils pour bien rédiger votre lettre de démission

Tout comme une lettre de motivation, une lettre de démission demande d’être soignée et bien rédigée. Il permet au salarié d’aviser son employeur de son départ dans des conditions favorables. Cette tâche n’est pas facile et comme c’est une étape délicate, elle doit être bien préparée. Pour renforcer votre crédibilité professionnelle, il est important de rédiger une lettre de démission claire et structurée mis à part le respect de certaines procédures. Découvrez quelques points clés pour mener à bien la rédaction de ce type de lettre.

A quoi sert une lettre de démission ?

La démission d’un salarié peut être suite à un désaccord avec son hiérarchie ou simplement pour des raisons personnelles. Dans tous les cas, il est recommandé de rédiger une lettre de démission avec tact comme affiché sur ce lien web. Celle-ci ne devrait pas se référer à une litanie de plaintes, car une lettre de démission sert avant tout de preuve formelle de la volonté du salarié de mettre fin à son contrat. La remise de la lettre permet de fixer la date de début du préavis et de pouvoir déterminer la durée de celui-ci selon le contrat de travail. La lettre de démission est un moyen d’informer l’employeur de manière anticipée afin que ce dernier puisse organiser le départ du salarié.

Cela peut vous intéresser : Prix d'un photographe : quels sont les facteurs déterminants ?

Les points clés de la rédaction d’une lettre de démission

Une lettre de démission est plus qu’un simple document administratif. C’est une opportunité pour le salarié de faire bonne impression et de faire preuve de professionnalisme. Pour être valable, votre lettre de démission doit contenir les éléments suivants : 

  • Vos coordonnées personnelles
  • La date de rédaction de la lettre
  • Le nom de l’entreprise
  • Le poste occupé
  • La date d’arrivée dans l’entreprise
  • La demande de dispense de préavis si envisagée
  • La date de fin de contrat souhaitée

La lettre de démission doit être adressée directement à l’employeur. Si vous pouvez, il est préférable de faire une copie à votre supérieur et au service des ressources humaines.

Dans le meme genre : Portage salarial Hauts-de-France : le guide complet

Votre lettre doit indiquer clairement votre souhait de partir. Elle ne doit pas laisser de doute quant à votre démission et de votre souhait de mettre fin au contrat de travail. Cependant, vous n’êtes pas obligé d’expliquer dans la lettre les raisons de votre départ. A noter que l’idée n’est pas de profiter de la lettre pour régler vos comptes avec votre supérieur ou votre collègue, mais de prendre de congé formel afin de partir en bons termes. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire part des raisons de votre démission oralement au responsable.

N’oubliez pas d’indiquer le délai de préavis et à partir de quand celui-ci prend début puisque le délai de préavis ne commence pas forcément à partir de la date d’envoi de la lettre. Voilà pourquoi il faut bien le préciser dans le courrier. 

Concernant la longueur d’une lettre de démission, elle doit se faire en quelques lignes. Le ton et les formules de politesse doivent être adaptés en fonction de la culture de l’entreprise.