Conseil en investissement financier : des professionnels au service de leurs clients

Un conseil en investissement financier CIF est un professionnel possédant un statut créé par la loi de sécurité financière et le Code monétaire et financier. Les conseillers exercent leur activité de conseil en investissement relatif à des instruments financiers comme les actions, les obligations, les parts de fonds de placement, fonds communs d’investissement. L’expert offre également un conseil sur la fourniture de services d’investissement comme le conseil sur le choix de faire appel à une entité de gestion de portefeuille. Ou encore, le conseil sur la mise en place d’une stratégie pour la réalisation des opérations sur un bien patrimonial : énergie renouvelable, immobilier et construction, achat d’immobilier, mais suivant certaines conditions. Le CIF est ainsi une opportunité pour un client de diversifier ses placements, du fait qu’il possède l’habilité d’assurer la gestion du patrimoine financier de leurs clients.

Conseil pour vérifier le statut d’un Conseil en investissement financier CIF 

Les conseillers en investissements financiers CIF doivent adhérer à une collectivité professionnelle mandatée par l’AMF Autorité des Marchés Financiers. N’oubliez pas que les conseillers en investissements financiers doivent avoir un numéro matricule au registre unique des intermédiaires financiers tenu auprès de l’ORIAS (Registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance). Toutes ces informations sont vérifiables sur leur site internet. Ainsi, les conseillers proposent des solutions concernant les placements financiers, ils donnent également des instructions sur les investissements propices comme ce qui est présenté dans ce lien : https://onlineasset.com/. Mais, les solutions proposées par les conseillers en investissements sont étudiées suivant l’analyse des objectifs des clients, leur tolérance au risque et surtout par rapport à la situation des clients. 

Les règles qui régissent les conseillers en investissement financier CIF

En effet, dans l’exercice de leur activité, les conseillers en investissements financiers jouent un rôle capital dans le domaine du financement et aussi dans la gestion du patrimoine financier de leurs clients. Considérés comme l’assurance des investisseurs, les conseillers CIF doivent respecter certaines règles. 

Un conseil en investissement financier CIF doit connaître son client

Le conseil en investissement doit avoir tous les renseignements concernant ses clients. Pour ce faire, il doit avoir une liste de questionnaire, portant sur les objectifs d’investissements de leurs clients, leurs connaissances et expérience en matière de placements, leur situation financière, leur prédisposition à subir des pertes, leur tolérance au risque. Il doit se procurer des renseignements, grâce à un questionnaire, sur vos objectifs d’investissement, vos connaissances et votre expérience en matière de placements, sur votre situation financière, votre capacité à subir des pertes et leur tolérance au risque. Au cas où le client ne lui communique pas toutes ces informations, les conseillers CIF ne pourront pas four fournir le conseil dont il aura besoin, si par exemple, il souhaite faire un placement sur l’immobilier. Surtout dans la prise de décision.   

Le CIF doit respecter des règles de bonne conduite

Portant une étiquette d’assurance pour les clients, les conseillers CIF doivent agir avec loyauté et procéder avec intégrité pour les intérêts de ses clients. Ils sont tenus pour fournir toutes les informations à leurs clients au sujet des relations entretenues avec les établissements financiers dont les conseillers CIF recommandent les produits. Ainsi, les conseillers CIF doivent également fournir à leurs clients les recommandations relatives à leurs modalités de rémunération. 

Ce que les conseillers doivent fournir à leurs clients avant de fournir le service en conseil

Outre la gestion du patrimoine financier et l’accompagnement des clients dans leur choix d’investissement, certains points doivent être fournis par les conseillers. N’oubliez jamais qu’un expert en conseil en investissement financier n’est pas un employé d’une banque ou encore un intermédiaire en assurance, il est tout simplement un professionnel mandaté par l’AMF. Ainsi, avant qu’un conseiller offre son service, le CIF doit remettre une lettre de mission en double exemplaire et signée par le CIF et leurs clients. La lettre doit comporter :  

  • La description du service fourni, notamment en cas de conseil en investissement, est-il fourni de manière indépendante ou non ;
  • La liste des informations que vous recevrez ;
  • Une information concernant les placements susceptibles d’être proposés par le CIF, les rémunérations et les frais liés en fonction du contrat. 

Ainsi, en tant qu’assurance des investisseurs, les conseillers en investissements financiers jouent un rôle capital, permettant à un investisseur de mettre en place un placement rentable.